Palliez votre stress grâce à votre jardin

Les taux d’anxiété ne cessent de grimper. Le stress est ressenti dans tous les segments de la population, même chez les enfants et adolescents : plus de 50% des Français étant affectés. Pour mettre un frein à ces comportements, repousser ce mal du siècle, une solution pas compliquée consiste à jardiner. Le jardinage s’avère une solution efficace pour réduire le stress. Voici un aperçu de ses bienfaits pour la santé physique et mentale.

La nature pour décompresser

Passer du temps dans la nature, sentir le vent caresser sa joue, admirer une libellule, observer des fourmis s’affairer ou un vers de terre se tortiller, entendre le doux chant d’un oiseau, être ébloui par la beauté d’une fleur, goûter des baies savoureuses fraîchement cueillies, remplir un panier de légumes et de fines herbes, quoi de plus merveilleux !

Il n’y a rien de tel que la nature pour retrouver l’équilibre de l’existence, et voir ses problèmes rapetisser de taille, pour finalement ne plus nous embêter autant.

Le jardinage est considéré comme étant l’activité la plus propice permettant de véritablement décompresser et chasser les soucis. Le jardinage (43,3%) arrive avant d’autres activités calmes, telles que la lecture (42,8%) et cuisiner (41,6%), et même avant les ballades.

Presque tout le monde aime les plantes

Une étude effectuée par Brin de Jardin a révélé que 98% des participants aiment les plantes. Les répondants ont indiqué à 80% que les plantes leur permettent de réduire leur stress et réguler leurs comportements.

Ce sondage révèle également que les plantes vertes intégrées dans un milieu de travail sont perçues par 71% des répondants comme étant des bienfaits. 52% ont également souligné que les plantes influaient positivement sur leurs comportements, améliorant leur bien-être.

La solution anti-stress est jardiner

Peu importe la superficie de votre espace vert, qu’il s’agisse d’un jardin associatif, d’une terrasse sur le toit, d’un petit bout de balcon, l’important est d’y passer du temps et de communier avec la nature.

Sentir la terre entre ses mains. Creuser, désherber, étendre du paillis, arroser, etc. Admirer dans le silence un magnifique bosquet d’arbustes ou un ensemble particulièrement joli de plantes en floraison. Tailler une haie à la main. Semer des graines et s’extasier en les regardant pousser. Nettoyer son sécateur. Respirer, aspirer de grandes bouffées d’air frais. Tendre l’oreille aux bourdonnements des abeilles qui butinent d’une fleur à l’autre. Écouter le bruissement de l’eau d’une fontaine. Observer le soleil dans sa course quotidienne. Offrir des graines aux oiseaux et les observer bâtir leur nid, brindille après brindille. Humer l’incroyable parfum de la lavande ou du romarin. Entamer une conversation avec un crapaud ou une sauterelle.

Prendre le temps de vivre, lentement, au même rythme que la nature.

Réaliser que le seul fait d’Être est suffisant, et qu’on ne fait qu’Un avec l’abondance de la nature. C’est ça, le bonheur de jardiner ! Plus vous jardinerez, plus vos chances augmenterons que vous vous sentiez mieux, en bonne forme physique et mentale.

N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour repérer des horticulteurs, paysagistes et jardiniers afin d’obtenir des conseils à propos des meilleurs végétaux à choisir et également comment entretenir un jardin. Demandez-leur quels sont les bienfaits de leur présence dans la nature sur leur santé mentale !

Protéger ses plantes du froid

Le paillage

Le paillage figure parmi les techniques les plus courantes qui protègent les végétaux du froid. Il consiste en effet à appliquer une couche de matière protectrice sur le sol de la plantation afin d’atténuer les effets d’un climat particulièrement rude, et de maintenir la chaleur au niveau du sol. Dans la plupart des cas, le paillis convient parfaitement à la protection des arbres et des arbustes. Bien protégées en hiver, les racines de vos végétaux pourront offrir de belles pousses au printemps. Outre la paille classique, d’autres matériaux synthétiques ou naturels permettent de réaliser le paillage dans les règles de l’art. Les adeptes des matériaux organiques privilégieront les copeaux de bois, le foin ainsi que le carton. Pour être efficace, le paillage doit idéalement être réalisé au début de la saison de la culture. N’hésitez pas à renouveler l’opération en cas de besoin. Pensez également à bien aérer le sol pour éviter tout phénomène de pourrissement.

Le voile d’hivernage

Comme son nom l’indique, le voile d’hivernage est un outil spécialement conçu pour assurer la protection des végétaux en hiver. De préférence non tissé, et délicatement déposé au niveau des branchages, il convient particulièrement aux arbres et aux arbustes. Il faut savoir que le voile d’hivernage est généralement conçu en coton. C’est pourquoi il est important de bien faire attention à son grammage, pour éviter d’agresser vos végétaux. L’idéal serait de privilégier les modèles entre 20 et 30 g/m2.
Aujourd’hui, le voile d’hivernage est disponible en trois formats distincts :
– le grand drap,
– la housse,
– le zip.

Les feuilles plastiques

Les feuilles plastiques sont pour leur part recommandées pour protéger les plantes les plus fragiles des températures hivernales. Il est avant tout conseillé de les choisir dans une couleur blanche. En effet, les modèles colorés ou transparents risquent de provoquer une fluctuation de température. En revanche, si vous êtes un adepte du jardinage écologique, les feuilles mortes séchées sont une excellente alternative aux feuilles plastiques. Elles conviennent ainsi aux vivaces ainsi qu’aux végétaux présents dans le jardin depuis plusieurs années, comme les marguerites, les agapanthes, les campanules ou les lupins. Fleurissant généralement tous les ans, ces derniers « s’endorment » en hiver. Pour que la technique soit efficace, il est important que la couche de feuilles ait une épaisseur d’environ 5 cm. N’oubliez pas non plus de déposer un poids pour éviter que vos feuilles s’envolent au moindre coup de vent.

Rentrer les plantes

Rentrer les végétaux à l’intérieur est un geste à la fois rapide et pratique qui protège certains d’entre eux des températures hivernales. En effet, ces derniers sont plus exposés au froid que ceux plantés en pleine terre, pour la simple et bonne raison que toute la surface du récipient est directement au contact de l’air. Faites tout de même attention au choc de température. Privilégiez dans ce cas les pièces plus fraîches comme la véranda, le garage, le cellier ou la buanderie et placez-les près d’une fenêtre. N’hésitez pas non plus à les habituer progressivement à votre intérieur, car les différences de température et de luminosité risquent de les surprendre.

Consultez dès maintenant l’annuaire du site pour trouver le professionnel certifié dans l’entretien et la protection des plantes.

Protéger vos plantes de jardin

Le jardin est un élément essentiel de l’habitation. Qu’il s’agisse d’un véritable espace vert ou d’un jardin d’intérieur, l’entretien reste le même. Cet entretien doit être effectué avec le plus grand soin, notamment en hiver où il fait trop froid. En effet, sans une protection adéquate, les pousses pourront ne pas survivre pour le prochain printemps.

Assurer la protection de son jardin avant l’hiver

Pour assurer la protection du jardin contre le froid de l’hiver, il faut se préparer à l’avance. Pour commencer, il faut trouver les différentes caractéristiques de vos plantes : à quelle température peuvent-elles survivre, quels sont leurs besoins en eau, le sol est-il assez riche pour nourrir les racines en hiver… Certains végétaux ne peuvent pas survivre à des températures inférieures à zéro degré Celsius. Elles devront donc être plantées dans des pots et mises à l’intérieur.

Vous pouvez aussi utiliser des serres pour éviter que vos pousses doivent survivre au gel et au vent hibernal. Si vous n’en avez pas une, vous pouvez aussi protéger les arbres et les arbustes grâce à des voiles. Enfin, il ne faut pas oublier qu’un entretien régulier permet de maintenir son jardin en bonne santé. Ainsi, les végétaux s’adapteront mieux au climat. Cependant, ces solutions sont à préparer à l’avance. Elles sont nécessaires, mais insuffisantes, car le jardin doit encore faire face aux aléas du climat.

Protéger ses plantes du froid

Pour protéger les pousses en hiver, de nombreuses solutions s’offrent à vous, selon le type de végétaux que vous avez.

• Pour les plantes en pot, il vous faudra les recouvrir ou les placer à l’intérieur. En particulier pour les bulbes, il faudra les mettre en lieu sec et sombre comme un sous-sol ou un garage. De cette façon, vous pourrez les préserver et les replanter avant l’arrivée du printemps.
plantes
• Pour les plantes qui ne peuvent pas être déplacées, vous pourrez les couvrir d’un drap ou d’un voile. Ce dernier aura pour rôle de les protéger du gel. Vous pourrez même mettre une cage, recouverte d’un drap et munie de trous pour permettre à la pousse de respirer.

• Vous pouvez aussi penser à installer un paillis. Ce dernier régulera la température, et facilitera le passage entre les diverses saisons. De plus, un paillis protège aussi le jardin des insectes nuisibles.

• Vous pouvez aussi planter certaines graines comme des épinards ou de la mâche. Ces graines pousseront et vous pourrez récolter dès le printemps.

• Ne laisser aucun fruit ou légume dans votre jardin. N’oubliez pas de couper toutes les parties des arbres infectés ou morts à cause du froid.

Pour finir, il ne faut jamais oublier l’importance d’un bon entretien pour un bon jardin. Pour trouver les bons outils ou un professionnel du jardinage, consulter notre annuaire en ligne.

Les prestations d’un paysagiste

Qui dit professionnel de jardin dit paysagiste. Nombreux sont ceux qui font appel à lui pour réaliser des travaux d’aménagement ainsi que d’entretien de jardin. La raison est que, lui seul, est en mesure de répondre à toutes les attentes en matière de rénovation d’un espace vert au vu de son expérience et de son savoir-faire. De plus, les domaines de compétence de ce professionnel sont larges. Vous voulez en savoir plus à ce sujet ? Cet article est pour vous.

Mis en place de la conception d’un espace vert

Le premier type de prestation d’un paysagiste-professionnel c’est la conception d’un jardin. Si vous souhaitez procéder à l’aménagement de votre jardin, il est important de faire appel à ce genre de professionnel. Il va élaborer avant tout un plan partiel selon vos souhaits puis lorsque vous serez satisfait du résultat, il va réaliser un plan complet. Par la suite, il va procéder à l’étude du site en prenant compte de la dimension de votre espace, des matériaux à utiliser ainsi que les techniques les mieux adaptées pour mener à bien les travaux. Dans le cas où votre demande n’est pas réalisable, il va vous proposer d’autres alternatives et va vous conseiller sur le choix de l’emplacement des circulations, etc.

Mises en œuvre de travaux d’aménagement

Un paysagiste peut également proposer des prestations sur les différents travaux de création en aménagement. Notamment en ce qui concerne les travaux de plantation et de décoration. Dans les travaux de plantation, il va se charger de la mise en place de massifs, de rocailles, de gazons ainsi que le choix des plantes adaptées. Pour la décoration, il est important de savoir qu’un paysagiste travaille toujours avec des entreprises spécialisées dans le domaine de la décoration d’extérieur. De ce fait, il sera en mesure de trouver l’accessoire à la fois design et fonctionnel, qui ira avec l’architecture de votre espace extérieur. Toujours au niveau de la décoration, il peut également intervenir dans la construction décorative c’est-à-dire la maçonnerie, la plomberie, l’électricité sans oublier les divers ouvrages pour les clôtures, les escaliers, etc. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est considéré comme étant un professionnel polyvalent.

Les travaux d’entretien

En ce qui concerne les travaux d’entretien, un paysagiste peut proposer des prestations variées. C’est d’ailleurs pour ce genre de travaux que de nombreuses personnes font appel à ce spécialiste. En effet, il peut intervenir : pour l’entretien de votre gazon, c’est-à-dire la tonte, l’arrosage, la fertilisation et même la scarification ; pour l’entretien de vos plantations ainsi que de vos zones de plantations c’est-à-dire le binage, l’élimination des insectes et des plantes mortes, le décapage de la mousse, etc. Ce qu’il est important de noter, c’est que vous pouvez faire appel à un paysagiste-professionnel non seulement dans le cadre de l’entretien d’un jardin privatif, mais également pour l’entretien des terrains de sport tels que les terrains de foot, de golf, etc.

Les outils pratique pour son jardin

À n’importe quel moment de l’année il est impossible de s’abstenir à un entretien jardin, puisque ceci est un véritable passe-temps à part le fait que cela déstresse aussi. Une activité qui n’apporte que du bien en particulier en matière de santé.

Pour être tout à son aise et goûter au plaisir, le mieux est de s’équiper des accessoires pratiques et essentiels. Il existe cinq outils qui sont indispensables pour un entretien à savoir la bêche, les binettes, la brouette, le râteau et le sécateur. Certainement vous allez vous en sortir facilement si vous les aviez à portée de main. Ils sont faciles à utiliser, même si vous vous classez comme un grand débutant, vous allez vous en sortir toute seule. Alors, pensez à les acheter au plus vite, ils sont essentiels à vos besoins.

À quoi servent ses outils pour un entretien jardin ?

En jardinage la première tâche à faire est le bêchage et vient ensuite l’intervention du râteau pour aplanir le sol. Ce dernier est aussi utile pour débarrasser des résidus des végétaux qui se retrouvent sur les allées. Pour une question de praticité pensez à acheter un râteau malin dont sa manche peut se rallonger et se raccourcir ; ceci facilite aussi son rangement. Le sarclage s’effectue avec les binettes, lui il est conçu avec un long manche qui vous met à l’abri du mal de dos. Les mauvaises herbes vont disparaître sans effort avec une binette ratissoire. Le taillage des fleurs et des arbustes s’effectue avec un sécateur. Quant à la brouette, elle qui a toujours existé, est faite pour transporter, puisque surement il y aura beaucoup de va et viens. Ses quelques petits conseils vous donnent déjà un aperçu de ce qui vous attend en entretien d’espace vert et comment utiliser ses outils essentiels.

Bêche indispensable en jardinage

Amateurs ou professionnels en entretien jardin ne peuvent ignorer la bêche qui est un outil très indispensable pour le jardinage. Dans la plupart du temps, elle est présentée en modèle simple ou encore en modèle doté d’un bord pour y placer les pieds. La dernière facilite l’enfoncement de la bêche dans la terre répétitivement. Le modèle à choisir dépend surtout de la grandeur de votre jardin. Le mieux est d’opter pour une bêche légère pour les petites parcelles. Il est même conseillé de s’orienter vers la gelinette, pour bénéficier d’un peu plus de praticité, elle aide à faire remonter la terre sans retomber. Sachez que les micros organismes ainsi que les vers de terre ne seront pas perturbés grâce à cette manœuvre. Notre site peut vous proposer d’autres conseils concernant le jardinage et les outils utiles. Des spécialistes seront à votre disposition pour répondre à toutes vos questions voire même à se déplacer jusqu’à chez vous pour n’importe quelle prestation dans votre espace vert.

Les meilleurs thèmes pour son jardin d’intérieur

Pourquoi ne pas apporter une petite touche verte chez vous ? On vous propose quelques idées qui sont susceptibles de vous inspirer à créer un véritable jardin d’intérieur. Si vous voulez être dans la tendance, pensez à un jardin miniature en installant un mini écosystème qui vous permet d’avoir une vue imprenable depuis votre canapé.

Là on parle d’un terrarium géométrique, laissez parler votre imagination et choisissez des plantes succulentes. Vous pouvez opter pour un bocal ou d’installer un véritable terrarium, c’est à vous de choisir. Les idées de suspendre les plantes fait aussi craquer. Une fois que les fleurs sont suspendues, elles vont s’emparer de votre intérieur. Ceci est conseillé si jamais il vous manque de place. Pensez à fixer des sangles sur le plafond ou entre deux étagères, une idée plutôt fantaisiste, mais qui donne envie à tout le coup.

Soyez créatif avec vos propres idées

L’idée collection cactus aussi arrive à séduire pas mal d’amateurs de jardin comme vous. En effet, il existe de toutes sortes : les grands, les petits, en boules, cylindriques, retombants voire même jusqu’à des grimpants ! Partez à la découverte et vous allez voir que vous pouvez même créer une véritable sculpture végétale. Mettez-les dans des jolis pots et placez sur le rebord de votre fenêtre. Si vous êtes plutôt du type débrouillard, vous allez surement vous en sortir avec le mur version atelier. Un simple aménagement qui consiste à fixer une grille en métal sur votre mur et d’y accrochez par la suite vos plantes. Une idée assez originale pour votre jardin d’intérieur.

Il est possible aussi d’installer un petit arbre dans votre salon. Il faut que cette pièce soit lumineuse pour que tout soit parfait. Une idée d’aménagement assez intéressante qui pourra apporter un air nouveau et un peu de calme pour se sentir merveilleusement bien après une rude journée. Le fait d’installer des pots de fleurs sur des étagères est une autre option qui se présente à vous. Une simplicité qui fait bien les choses, il vous suffit de varier les plantes avec des bibelots et le tour est joué.

Avoir son propre style

Plantes mobiles, pourquoi pas ? Si vous aimez le style vintage, vous opterez surement pour cette proposition. Placez vos plantes sur un chariot à roulettes vintage comme bon vous semble. Votre petit jardin d’intérieur peut se déplacer là où vous voulez aux dépens de vos envies. Il se peut aussi qu’il ne soit pas facile pour vous de choisir entre toutes les plantes. Une possibilité qui peut bien arriver à n’importe qui d’ailleurs. En effet, ils vous font tous succomber, n’ayez aucune crainte ! Tout est possible pour un aménagement d’intérieur. Placer les échantillons sur une petite table basse ; vous allez voir le résultat sera époustouflant. Pour avoir accès à d’autres suggestions, visitez notre site. De plus que des professionnels sont prêts à vous prendre en main en vous guidant et de répondre à toutes vos questions.

Les meilleurs plantes pour un jardin japonais

Le jardin japonais n’est pas un simple style d’aménagement d’extérieur puisqu’il s’agit de l’essence même de l’apaisement et de la quiétude d’un lieu serein et équilibré. Les variétés sont nombreuses, allant du jardin d’eau au sec en passant par d’autres structures mettant en avant la culture nippone.

Le choix des plantes se réalise de manière subtile et avec grande attention car chaque espèce représente le symbole de la vie. Pour recréer un jardin japonais, il convient donc de bien sélectionner les plantes à cultiver pour un véritable havre de paix. Les conseils des professionnels peuvent s’avérer utiles parfois.

Les fleurs incontournables

Certaines plantes à fleurs se retrouvent dans les jardins japonais de par le fait qu’il est impensable de créer un tel Éden sans elles. Ce sont surtout des plantes de terre de bruyère pour ne citer que la spirée japonaise, le nandina, l’Andromède, le magnolia, le rhododendron, le camélia et l’azalée. L’azalée japonaise fait partie des meilleures sélections des plantes pour un espace typiquement nippon. Elle se distingue par son feuillage persistant et sa taille pouvant aller jusqu’à 3 mètres à l’âge adulte. Cette plante se développe mieux à l’abri des coups de soleil et donne de jolies fleurs aux effluves agréables et aux couleurs variées, jaunes, rouges ou roses, pendant le printemps. Il est impensable de mettre en place un jardin japonais sans azalée.

Le bambou

Le bambou fait partie intégrante de la culture et de la nature nippone étant donné qu’il est considéré tel l’esprit du Japon en Europe. Cette plante peut s’utiliser de plusieurs façons selon le rendu souhaité. Couvre-sol, massif, isolé ou en haie, les possibilités sont nombreuses. Il faut noter que cette plante pousse mieux sur un sol neutre, frais, drainé et léger. Le sol calcaire ne convient pas à cette variété. Lors de sa culture, il faut veiller à limiter son arborescence en plaçant des barrières de protection qui limitent le développement des rhizomes pouvant devenir envahissants. Justement afin de mieux choisir les espèces, il est préférable d’avoir les conseils des paysagistes professionnels. Le bambou noir (Phyllostachys nigra), celui à chaumes violets (Chimonobambusa marmorea), l’espèce naine Pleioblastus distichus et celui au feuillage à rayures beiges et vertes (Hibanobambusa tranquillans “shiroshima”) sont parmi les meilleurs.

Les arbres taillés

Plusieurs variétés d’arbres doivent être présentes dans un jardin nippon. Ce sont entre autres le cerisier du Japon, le pin, l’érable, le hêtre et le chêne. Parmi cette sélection, le cerisier du Japon fait partie des meilleures avec le charme époustouflant de ses fleurs virant du blanc au rose au printemps. Cet arbre rustique ne dépassant pas les 6 mètres peut pousser sur tout type de sol mais se développe mieux dans un terrain drainé et frais. Les variétés dites « Accolade », avec ses leurs fleurs éclatantes au mois d’avril, et les « Kanzan » aux feuilles bronze et aux fleurs doubles font partie des meilleurs.

Cette liste n’est pas exhaustive étant donné que d’autres espèces peuvent donner du caractère au jardin japonais mais le choix dépend surtout du rendu attendu. N’hésitez pas à contacter les paysagistes professionnels bien qualifiés qui sont répertoriés sur l’annuaire du site pour leur demander des conseils et pour collaborer ensemble.

Les meilleurs mobiliers de jardin

Véritable lieu de détente pour se revigorer et se retrouver, le jardin constitue un espace de vie qui a une place importante dans le quotidien puisqu’il permet de s’évader après une rude journée. Cet espace extérieur ne se limite pas aux plantes qui égaient les lieux mais concerne également les structures et les mobiliers mis en place. Ces derniers doivent être à la fois esthétiques et confortables, invitant à l’apaisement total. Afin de créer un tel cadre, il convient de ne choisir que les meilleurs mobiliers de jardin.

Les modèles durables : à privilégier

Les mobiliers de jardin durables font partie des meilleurs qu’il faut privilégier. En réalité, il s’agit d’un véritable investissement puisque leur durée de vie peut s’étendre sur plusieurs années, d’où leur coût parfois élevé. Le mieux est d’opter pour une couleur neutre ou naturelle afin de pouvoir moduler le style à souhait, en changeant les coussins, le tapis et les autres accessoires. Les critères qui permettent de définir la durabilité des mobiliers sont les matériaux et également le style. Ce dernier ne doit pas être négligé car la tendance évolue au fil du temps. Les meilleurs modèles sont ceux qui sont intemporels et qui ne deviennent pas désuets après quelques années.

Les matériaux nobles pour les meilleures structures

Les matériaux de base exploités pour concevoir les différents modèles jouent un rôle capital pour leur conférer une qualité pérenne. Les modèles en bois restent les meilleurs. Cette matière noble bénéficie d’une robustesse à nulle autre pareille. Son aspect naturel, peu importe l’essence, procure une élégance auguste aux produits qui sont fabriqués avec. De par cette finition naturelle, ce genre de meubles s’intègre dans n’importe quel type de décor. Leur entretien ne requiert aucune manœuvre compliquée. Il suffit juste de suivre les conseils et recommandations des fabricants afin de pouvoir les préserver.

Outre le bois, le métal représente également une excellente alternative dans la mesure où ce matériau est aussi solide que résistant. Les configurations créées avec les différentes sortes de métal permettent d’avoir des styles innovants et design.

Les bons rapports qualité-prix

Les meilleurs meubles pour l’extérieur ne sont pas toujours les plus onéreux étant donné qu’il est possible de trouver de très bons modèles accessibles. Les styles choisis doivent convenir à l’aménagement et au décor de l’extérieur, tout en veillant à ce que chaque élément sélectionné fasse partie des meilleurs. Il est possible de demander des conseils auprès des professionnels pour bien choisir.

Pour tout projet d’aménagement de l’espace extérieure, consultez l’annuaire du site pour trouver les professionnels avérés qui ont de l’expérience et des compétences en la matière et qui peuvent donner des conseils sur les meilleurs mobiliers de jardin.

Les effets d’un jardin sur notre comportement

Les végétations aident à rafraîchir l’air et l’atmosphère ambiants. À cet effet, outre ses vertus décoratives, l’espace vert apporte tant de bienfaits aussi bien à la santé physique que moraux. C’est pour cette raison que le jardin constitue, de nos jours, un endroit privilégié tant pour les familles que pour les travailleurs ou encore pour les élèves.

Bienfaits d’un jardin

À voir une vue imprenable sur un jardin, de la fenêtre de votre chambre, de votre bureau ou de votre salle de classe, apporte de nombreux avantages. L’espace vert est très reposant et, d’après les études réalisées par des chercheurs, aide à calmer le stress, à améliorer les performances cognitives de l’individu et à l’amener à un comportement moins impulsif et plus pondéré. Ce sont les mêmes bienfaits qui amènent aussi bien adultes que séniors à apprécier le jardinage.

Chez l’adulte

Le comportement et le caractère d’un individu qui côtoie habituellement un espace de verdure sont totalement différents de ceux d’un autre qui vit la plus grande partie de ses journées entre quatre murs. Il a été démontré à maintes reprises que le premier est doté d’une capacité de relations sociales très élevée et positive, est plus enthousiaste et plus performant dans ses activités, avec une nature plus altruiste et compréhensive. En revanche, celui qui vit loin des végétations et de la nature serait plus renfermé, avec un tempérament plus impulsif. La plupart de ces individus sont même asociaux et préfèrent de loin la solitude aux relations humaines.

Chez l’enfant

Une vue directe sur l’espace vert de l’école améliore les capacités de compréhension, l’esprit d’analyse et les performances scolaires d’un élève. L’atmosphère dégagée par les végétations stimule les performances cognitives de l’élève et lui permet d’assimiler rapidement ses leçons et devoirs. De même, cette même atmosphère réveille en lui l’esprit créatif et le maintient ainsi en éveil durant les heures de classe. Enfin, cultiver un petit espace vert stimule le développement moral et intellectuel tout en aidant à la croissance de l’enfant. Dès son jeune âge, il apprend à préserver l’environnement et à se familiariser aux travaux quotidiens à travers une passion précoce pour le jardinage.

Chez le senior

Les bienfaits du plantation sont nombreux chez le sénior. Outre les avantages sur sa santé, un espace de verdure lui permet de se sentir lié à la nature. Le jardinage est une activité à la fois de sport et de loisir chez les personnes âgées de manière à ce qu’elles se rendent toujours utiles et de ne pas se sentir marginalisées. S’occuper de son espace vert stimule l’énergie et permet au sénior de mieux apprécier la nature, une fois sortie du milieu urbain.

Afin de mieux ressentir les effets bénéfiques et autres bienfaits et avantages d’un jardin, il serait plus judicieux de recourir aux services d’un jardinier ou d’un paysagiste qualifié que vous trouverez dans l’annuaire du site.

Les conseils de paysagistes pour aménager son jardin

L’aménagement d’un jardin n’est pas une tâche facile. Cela demande avant tout un minimum de savoir-faire en matière de jardinage. Faire appel à un professionnel est toujours recommander. Toutefois, le seul problème c’est le fait que le coût peut dépasser largement notre budget. D’où tout l’intérêt de le faire soi-même. Pour vous aider dans l’aménagement à part entier de votre espace vert, retrouvez dans cet article les meilleurs conseils des paysagistes pour vous aider.

La création d’un plan

Afin d’éviter les pièges les plus fréquents tels que le manque de cohérence, les paysagistes expérimentés conseillent toujours, avant de commencer les travaux d’aménagements d’un jardin, par établir des plans. Créer un plan vous permettra de savoir où placer les plantes, que faut-il mettre en valeur, que faut-il essayer de maquer, etc. Vous pouvez réaliser votre plan soit sur un plan à l’échelle sur une feuille, soit à l’aide d’un logiciel. Dans votre plan, n’oubliez pas de noter les végétaux existants de votre jardin en les classant par espèces. De cette manière, vous pourrez savoir lequel vous allez conserver, lequel vous allez déplacer et lequel vous ne souhaitez plus garder. Ensuite, n’oubliez pas de définir le style pour votre espace vert lorsque vous faites votre plan. Ceci vous permettra de ne pas vous perdre en conjoncture lors du choix de l’équipement et des matériaux.

Définir l’ordre des travaux

Lorsque votre plan sera fait, les conseils des paysagistes est de ne pas vous précipiter tout de suite dans la réalisation de l’aménagement. Pour que tout soit parfait, définissez un ordre dans vos travaux. Sachez que tout doit aller dans un ordre logique. Pour cela, placez en priorité les travaux importants tels que l’aménagement entier du terrain par exemple. Ensuite vient la plantation des végétaux puis en dernier lieu il y a la pose du gazon. Lorsque tout sera fait, vous pouvez procéder à l’achat des matériaux. Si votre budget est encore limité, nous vous conseillons de regrouper les achats des mêmes matériaux. Par exemple, si vous pensez utiliser des pavés pour votre allée et pour le revêtement de votre terrasse, achetez-les en quantité considérable afin de gagner une réduction sur le prix. D’ailleurs si vous les achetez avec quelques mois d’intervalle, vous risquerez de ne plus avoir le même modèle.

Cibler la fluidité des passages

Les passages d’accès sont souvent négligés pendant les travaux de réaménagement. Pourtant, ce sont les éléments clés pour donner l’illusion d’un jardin moderne et spacieux. Pour ce faire, commencez avant tout par mettre en place des cheminements sur votre plan sans oublier les arrêtés et les points de vue. Par la suite, réfléchissez sur le genre de matériau vous allez utiliser comme revêtement : du gravier, du pavé, des gravillons, du goudron, etc. Lorsque vous aurez tout fini, vous pouvez ajouter quelques accessoires tels que des luminaires, si votre budget vous le permet.